Les Fleurs de Bach

Les fleurs de Bach sont un élément essentiel des thérapies énergétiques. Elles sont utilisées au sein d’élixirs floraux, dans le but d’influer positivement sur les émotions et le caractère du patient. Vous pouvez également les donner à votre animal.  A terme, l’intérêt est d’améliorer directement le bien-être, ainsi que la santé, de ceux qui profitent de cette méthode initiée par le docteur Bach. Avec plus de 38 remèdes floraux différents répertoriés, il est possible de soulager un très grand nombre de maux, chaque plante ayant un effet spécifique. Les possibilités sont donc nombreuses, et surpassent de loin tout ce qui est proposé par la science moderne : en effet, l’herboristerie permet de mettre en avant des opportunités impossibles à recréer en laboratoire. Elle tient son efficacité de son caractère fondamentalement empirique, c'est-à-dire qu’elle s’est développée au fur et à mesure des expérimentations faites depuis plusieurs siècles. Les fleurs de Bach sont ainsi considérées comme l’apogée de la science moderne, car elles sont le fruit de siècles de sélections intelligentes.

 

D’où viennent les fleurs de Bach ?

 

La première personne à s’être réellement intéressée aux élixirs floraux est le docteur Edward Bach, qui fut un médecin et bactériologiste de renom du début du vingtième siècle. En quête perpétuelle de solutions proposées par la médecine naturelle, cet homme a beaucoup voyagé en Europe afin de trouver les éléments présents dans la nature et capables de soigner le corps et l’esprit de ses patients sans aucun effet secondaire. Doté d’une grande sensibilité et d’une véritable prédisposition à sentir l’énergie des fleurs, le docteur Bach mit au point une technique simple afin d’en recueillir l’énergie vibratoire : il cueillait directement les plantes afin de les faire ensuite macérer au soleil. Le liquide obtenu était ensuite mélangé à de l’alcool à des fins de conservation. Ce procédé est toujours utilisé aujourd’hui, car entièrement naturel et ne présentant aucun défaut.

Aujourd’hui, de nombreux fabricants misent sur cette technique afin de proposer à la vente des élixirs floraux à la qualité sans faille. Néanmoins, il est bon de se fier à des praticiens expérimentés afin d’éviter les arnaques : ce n’est au final que de l’eau mélangée à peu de substances, et tout le monde peut improviser son propre remède. Néanmoins, la question du dosage reste extrêmement complexe, et ne peut être résolue que grâce à une solide expérience dans le domaine.

 

A quoi servent les fleurs de Bach ?

 

L’utilité des fleurs de Bach est multiple. Tout d’abord, il faut savoir que notre corps, et à travers lui nos émotions, est soumis à des vibrations extrêmement subtiles que l’on peut à peine ressentir. Elles influent directement sur notre système énergétique et donc notre caractère, au même titre que la vision d’un spectacle ou l’écoute d’un opéra. Influer sur elles ne permet pas de guérir des maladies, mais plutôt de toucher le caractère d’un individu, c'est-à-dire de lutter contre différents désordres et troubles physiques et psychiques, comme par exemple le stress, la dépression, le manque de confiance en soi ou encore les sautes d’humeur.

Le soin à partir des fleurs de Bach se fait en trois étapes. Tout d’abord, il faut repérer ce contre quoi l’on veut lutter, ou les traits de caractère que l’on cherche à améliorer. Ensuite, il faut demander au praticien (dont l’aide peut être essentielle pour la première étape également, afin d’obtenir le recul nécessaire sur soi-même) quelles sont les plantes les plus efficaces : on peut en choisir plusieurs jusqu’à 6 au sein d’un même élixir ! Enfin, une fois les causes profondes du mal identifiées, il est temps de préparer la décoction qui aidera à améliorer le corps et l’esprit et qui sera adaptée à la personnalité de chacun.

Les différentes fleurs de Bach, et leurs applications

 

Il existe plus de 38 fleurs de Bach, et une infinité de remèdes en mélangeant plusieurs et qui proposent des solutions bien spécifiques selon les affections dont l’on peut être atteint. Tous les mélanges sont néanmoins postérieures aux études du docteur Bach, sauf un, appelé « remède de crise » et qui fut composé par le docteur lui-même. Nous y reviendrons après.

 

Voici la liste, par ordre alphabétique, de toutes les fleurs de Bach et de leurs effets :

  • L’aigremoine, utilisée dans l’acceptation de ses défauts.

  • L’ajonc, pour lutter contre les pensées noires, comme le désespoir.

  • L’avoine sauvage, pour l’ambition (tempérée).

  • La bruyère, pour la sensibilité envers autrui.

  • La centaurée, pour la modération et la sagesse.

  • Le châtaigner, afin de mieux contrôler ses émotions et lutter contre l’hypersensibilité.

  • Le charme, pour la motivation.

  • Le chêne, pour la force et la solidité de l’esprit.

  • Le chèvrefeuille, qui aide à la fois contre la nostalgie et les traumatismes.

  • La chicorée, afin de dire au revoir à l’égoïsme et à la vanité.

  • La clématite, afin d’être plus réaliste et pour ne plus se laisser emporter.

  • La dame de onze heures, contre la tristesse et le chagrin.

  • L’eau de roche, pour gagner en douceur et en compréhension.

  • L’églantine, pour l’enthousiasme et le dynamise dans le travail ou les relations personnelles.

  • La gentiane, pour le courage.

  • L’hélianthème, contre les phobies et les terreurs nocturnes.

  • Le hêtre, afin de développer une grande tolérance face aux erreurs d’un tiers.

  • L’hottonie, contre la solitude et le mal-être social.

  • Le houx, pour lutter contre les émotions violentes (comme la haine ou la colère).

  • L’impatience, pour la tempérance et la réflexion dans le domaine du quotidien.

  • Le marronnier, qui aide à mieux tirer les enseignements de ses succès comme de ses erreurs.

  • Le marronnier blanc, afin de mieux contrôler une créativité exubérante.

  • Le marronnier rouge, afin d’être plus raisonnable dans ses sentiments pour un tiers.

  • Le mélèze, afin d’obtenir un regain de motivation.

  • La mimule, contre la timidité et la peur de l’autre (notamment en ce qui concerne l’agoraphobie).

  • La moutarde, qui lutte contre la mélancolie chronique.

  • Le noyer, afin de se sentir protégé et bien entouré.

  • L’olivier, contre l’épuisement et notamment les sensations liées au burn-out.

  • L’orme, afin de lutter contre l’addiction.

  • Le pin sylvestre, pour l’humilité.

  • Le plumbago, afin de ne plus avoir de doutes sur les décisions que l’on est amené à prendre.

  • Le pommier sauvage, qui lutte contre la dépréciation de soi-même.

  • Le prunus, pour ne plus perdre son sang froid.

  • Le saule, qui aide à mieux gérer les responsabilités et les deadlines dans le travail.

  • Le scléranthe, afin de lutter contre l’indécision.

  • Le tremble, afin de booster la confiance en soi

  • La verveine, afin de mieux gérer son comportement et de gagner en tempérance.

  • La vigne, aide à se décentrer pour mieux estimer autrui.

 

Il est possible de faire des élixirs floraux à partir de tous les éléments de cette liste. Il existe également des remèdes composés de plusieurs plantes. Chacun est personnalisé par le praticien pour son patient, mais il existe cependant une préparation générique, mise au point par le docteur Bach lui-même. Celle-ci sert dans les cas d’urgence, lorsque le temps manque de trouver une solution. Ainsi, cette formule soulage un grand nombre de problèmes, jusqu’à ce qu’un praticien puisse prendre le temps de mettre au point celle qu’il vous faut. Elle est traditionnellement composée d’impatience, pour la tempérance, de dame de onze heures, contre le mal-être, de clématite pour le réalisme, de prunus pour le sang-froid, et enfin d’hélianthème contre la peur panique. On ne peut ainsi pas vraiment qualifier cette préparation de remède, mais plus d’un mélange permettant de contenir les effets indésirables du problème jusqu’à ce que celui-ci soit traité.

 

Si les fleurs de Bach vous intéressent et si vous souhaitez prendre rendez-vous avec moi, afin que nous puissions traiter vos maux de manière entièrement naturelle, veuillez me contacter au 079 527 67 31.

​​

© 2016 Christiane Dupuis, tous droits réservés. 

Les thérapies alternatives et complémentaires ne remplacent au aucun cas une consultation médicale. 

  • Facebook Social Icon